Le Sommeil

Les phases de sommeil


L’endormissement est divisé en deux stades : la somnolence et l’assoupissement. La somnolence s’identifie grâce au ralentissement du rythme cardiaque et du tonus musculaire jusqu’à l’assoupissement.

Le sommeil léger représente la moitié du temps de sommeil total sur une nuit. Pendant cette phase, vous êtes endormis mais réceptifs aux sollicitations externes.

Le sommeil lent profond est la phase d’installation du sommeil profond. C’est durant cette phase que l’activité cérébrale est le plus ralentie.

Le sommeil profond est la phase la plus dense de repos. Vos muscles et votre cerveau sont endormis. C’est le moment de grande récupération physique. Durant cette phase il est possible de faire des crises de somnambulisme.

Le sommeil paradoxal est la phase de sommeil profond durant laquelle le cerveau émet des ondes rapides. Cela se traduit par un mouvement des yeux et une respiration irrégulière. Cette phase représente un quart du temps de sommeil et est la plus favorable aux rêves mais non exclusive.